Essai Contact : DS3 Crossback E-Tense

 In Essais

La très chic urbaine DS3 Crossback se la joue verte en devenant tout électrique. Une citadine très à la page qui veut avoir bon partout. Alors carton plein la DS3 Crossback E-Tense ?

Difficile de deviner que sous ses lignes très design de DS3 Crossback dissimule un « cœur si vert ». Car notre DS3 le cache bien. Rien ne dépasse qui pourrait indiquer son intention vertueuse. Ah si, un logo et un marquage et puis c’est tout. Mais c’est pourtant vrai que sous ces lignes très réussies reconnaissons-le, tout en calandre alvéolée cerclée de volutes chromée, de feux acérés, de hanches galbées et de profil distinctif se planque un bloc tout électrique et non plus un moteur thermique comme d’habitude. Notre DS3 Crossback E-Tense se distingue en effet par l’adoption sur une même plateforme e-CMP PSA/Citroën d’un moteur synchrone à aimant permanent de 136ch et 280Nm de couple. Ce moteur est alimenté par des batteries lithium-ion d’une capacité totale de 50kWh. Ainsi équipée la DS3 Crossback E-Tense revendique 320km en cycle WLTP. Pour améliorer ce score global, la DS3 E-Tense dispose de trois modes de conduite, Sport, Normal et Eco et avance  choix de régénération possible. Le mode D qui laisse aller la voiture sur son ère au lever de pied et le mode B qui joue le frein moteur au maximum.

Vu le peu de temps qui nous était imparti pour faire connaissance avec notre citadine chic, nous n’avons pas été en mesure de vérifier cette dernière assertion. Ce que nous avons pu en revanche réaliser, c’est une prise en main en conditions de roulage relativement classiques alternant rapide, lent, bouchon, etc. Et dans cet exercice la DS3 Crossback E-Tense se révèle sous son meilleur jour. Sans être aussi dynamique qu’une Peugeot e-208, la DS3 E-Tense se montre assez alerte avec un 0 à 100 km/h abattu en moins de neuf secondes, nerveuse et cache facilement son poids relativement élevé (1.525kg dont 350kg de batteries) grâce à son répondant immédiat et son couple conséquent. DS ne cache pas d’ailleurs l’importance de cet embonpoint et l’annonce à +320kg par rapport à un DS3 155ch. Mais les 136ch sont bien assez nombreux pour faire valser la compacte au rythme endiablé d’une fin de journée péri-urbaine. On peut ainsi tirer tout le partie d’un châssis très équilibré qui ne concède qu’un peu de roulis que pour trouver davantage de confort.

Elégant, stylé, design, l’habitacle de la DS3 n’a pas de concurrence. Mais il est vrai que l’on aime… ou pas.

Dans l’habitacle, similaire en presque tous points à celui de ses sœurs de gamme avec ces losanges, des affichages digitaux et ce léger clinquant, hormis un « E » sur le levier de vitesses et une touche sur la console pour l’affichage des flux d’énergie, le bilan est bon également Et même très bon puisque le confort de roulage est excellent, particulièrement plaisant. Evidemment très peu de bruits, on est ici dans une voiture électrique, mais il faut relever aussi l’apport sur votre bien être silence de l’adoption d’une insonorisation aux petits oignons qui passe par exemple par le choix (pesant !!) de vitrages plus épais, ou encore d’un pare-brise acoustique. Pour la recharge, DS3 fait dans le classique et n’innove en rien. Dommage ! On découvre derrière la trappe deux systèmes différents, l’un en monophasé AC 7,4 kW, avec une option triphasé11 kW pour une recharge complète en 5h via une wallbox dédiée, l’autre en DC pour une puissance jusqu’à 100 kW pour une recharge pouvant atteindre 80% en une demi heure grâce à un standard Combo avec un refroidissement par liquide de ses batteries. La DS3 Crossback E-Tense, n’est assurément pas donnée. Les 46.300€ demandées la réserveront à quelques heureux seulement. Ce qui est bien dommage car les prestations qu’elle propose et l’agrément qu’elle dispense nous ont véritablement séduit.

  • Moteur : avant, synchrone à aimant permanent
  • Batterie : Lithium-Ion, 50 kWh
  • Transmission : traction, par réducteur
  • Puissance : 136ch
  • Couple : 260Nm
  • Poids à vide : 1.525kg
  • Dimensions : 4,12×1,79×1,53
  • Empattement (m) : 2,56
  • Diamètre de braquage : 10,7m
  • Autonomie (en cycle WLTP) : 320km
  • Vitesse maxi : 150km/h
  • Accélérations de 0 à 100 km/h : 8,7 secondes
  • Accélérations 1.000 mètres départ arrêté : 31,4 secondes
  • Monte pneumatique : 215/55 R 18
  • CO2 (g/km) : 0
  • Coffre (l) : 350 à 1 050
  • Garantie batterie : 8 ans/160 000 km (pour 70 % de la capacité)
  • Puissance fiscale : 5 CV

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search