Racer x ou la liberté électrique

 In Actus

Le Racer X de Mark Atkinson étonne, détone, et au final nos laisse pantois. Ce concept de moto électrique nous redonne de l’espoir. L’espoir de nous passionner encore pour ces obscurs objets de désir (coupable) à deux ou quatre roues…

Il fallait y penser. Pourquoi bien sûr faire encore semblant. Toujours reprendre les anciens codes dictés par de triste nécessités mécaniques. Pourquoi ne pas enfin s’affranchir des lignes traditionnelles quand l’énergie de vient plus d’un carburant fossile gardé précieusement dans un réservoir par exemple. Pour Mark Atkinson la force motrice électrique loin d’être une punition pourra sans doute devenir une source de renouvellement : « Les motos électriques m’intéressent car il n’y a pas de restrictions préalables. La tradition ne joue pas vraiment un rôle, à part le fait qu’elle a besoin de deux roues. Les réservoirs à essence stylés, qui jouent un rôle de premier plan sur les motos que nous examinons depuis une décennie, appartiennent au passé. Mais quelles nouvelles idées pouvons-nous mettre en œuvre? Racer-X est ma vision propre d’une moto électrique. La suspension et la direction se font à partir d’un point pivot. La direction est actionnée par un servomoteur, etc. »

A la fin de tout ça, quoi? Un deux roues qui ne ressemble à rien de connu mais qui sortirait bien d’une quatrième dimension. En tout cas dans la nôtre ce concept futuriste (oui, futuriste?) a d’ores et déjà rejoint le célèbre Musée Petersen de Los Angeles.

Commentaires
  • Ouah !
    Répondre

    Bien des idées « utopiques » dorment qqs temps dans les tiroirs. Mais …mais ! certaines en sortent! Ce concept « futuriste » pourrait bien avoir de l’avenir. Les adeptes (fans ou autres)retrouveront-ils la même sensation à rouler ? que sur leurs machines « à réservoir » ?

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search