Honda CR-V Hybrid : pari osé, pari gagné !

 In Essais

Pas de motorisation diesel sous le capot du nouveau Honda CR-V. Au lieu de ça, c’est une version hybride un peu particulière qui est proposée. Plaisante et efficace, elle permet accessoirement d’échapper à un gros malus.

 

Si Honda reste derrière Toyota pour ce qui est du volume de véhicules hybrides produits. Le premier n’en reste pas moins un des spécialistes les plus pointus de cette technologie. Qui peut d’ailleurs se targuer de chiffres assez impressionnants avec plus de 2,4 millions de modèle hybrides commercialisés depuis 1999. Un chiffre qui ne peut qu’augmenter rapidement tant les ambitions sont grandes sur ce point chez le constructeur japonais qui se plait d’ailleurs à annoncer que les deux tiers de sa gamme seront électriques ou électrifiés d’ici 2025 et de souligner sa politique « assez volontaire et agressive pour les années futures ».

La toute dernière génération du SUV compact CR-V en est une bonne illustration. Ce nouveau Honda CR-V se présentait jusqu’à présent uniquement en version essence 1,5l. turbocompressé en deux définitions de puissance 173ch avec une boîte manuelle à 6 vitesses ou 193ch avec transmission automatique CVT. C’était bien sûr un peu court pour satisfaire une clientèle éprise d’économie et de budget d’utilisation raisonnable. D’autant que ces deux versions souffraient de bonus élevé pour l’une (773€) et carrément confiscatoire pour l’autre (2.773€). Mais Honda, au lieu de faire simple et glisser un bloc diesel éprouvé sous le capot, a retenu une solution hybride relativement sophistiquée. Une solution d’ingénieur qui fait honneur au constructeur japonais réputé pour ses créations mécaniques…

Un Hybride i-MMD novateur

Car on est en présence ici, non pas d’une motorisation essence à peine épaulée par un moteur électrique, mais bien face à une motorisation électrique alimentée et soutenue à l’occasion par un bloc thermique. C’est en définitive un attelage très similaire à celui que qui équipe les Honda Accord, Odyssey ou Clarity sur les marchés US ou bien asiatiques. Le CR-V Hybrid bénéficie en effet de la toute dernière version de l’i-MMD (Intelligent Multi Mode Drive) composé d’un moteur thermique, d’un double moteur électrique, d’un embrayage électrique, d’une batterie Lithium-Ion, le tout géré par une grosse unité de contrôle (PCU). Le tout développe une puissance maximum de 184ch et 315Nm de couple.

Comment ça marche ?

Dans son principe de fonctionnement, le CR-V Hybrid démarre avec son seul moteur électrique. Celui-ci est alimenté (mode EV Drive) par une batterie d’une capacité de 1,5kWh (puissance de 27kW) disposée sous le coffre à bagages. En cas de faiblesse de celle-ci ou si ses capacités ne sont plus suffisantes, lors de fortes accélérations par exemple, le moteur thermique entre en action. Le quatre cylindres 2 litres essence à cycle Atkinson de 107kW (145ch) démarre alors non pas pour prendre le relais du moteur thermique mais pour entraîner un générateur qui va fournir le supplément nécessaire de courant au moteur électrique (mode Hybrid Drive). Il fonctionne alors un peu comme le ferait un groupe électrogène. A plus haute vitesse en revanche, à partir de 80km/h en gros et en stabilisé, le mode Engine Drive entre en action. Ici c’est le moteur thermique qui propulse la voiture et se montre capable de l’emmener à un bon 180km/h. Il fonctionne à ce moment-là en direct et transmet sa puissance sur les roues motrices (deux ou quatre selon version) sur un rapport équivalent à une surmultipliée pour une boîte de vitesse classique. Mais comme le précise Honda c’est « le système i-MMD (qui) sélectionne automatique le mode le plus adapté pour obtenir le meilleur rapport possible entre performance et efficacité ». En pratique c’est le moteur électrique qui sert à la fois de régulateur et de boîte de vitesse car comme le précise Christophe Lefevre, Manager Technique Honda, « on fait varier le couple et la vitesse par le moteur électrique ».

Au volant tout cela est transparent, les changements de sources d’énergie sont imperceptibles. Seul l’affichage sur l’écran central vous indique laquelle est utilisée. On conduit comme à l’accoutumée. On appuie sur l’accélérateur, la voiture accélère et prend de la vitesse. La mise en vitesse et les changements s’opèrent tout en douceur sous la gestion du calculateur. Ici pas de boîte de vitesse à manier. Tout juste avez-vous à sélectionner le bouton « D » sur la console centrale. Les accélérations sont suffisamment vigoureuses et les reprises très convaincantes. Honda annonce d’ailleurs un 0 à 100 km/h effectué en 8,8 secondes (9,2 en 4WD). Pas trop lourd avec 1.670kg, le Honda CR-V Hybrid préserve un certain plaisir de conduite, tout en souplesse et en conduite coulée. Mais il n’aime pas être brusqué. Son truc à lui c’est le confort et la sérénité. Une sérénité un peu mise à mal toutefois par un moteur un peu sonore en charge. Et qui est d’autant plus dérangeant que celui-ci ne « répond » pas acoustiquement à vos attentes. Expliquons-nous, impossible ici de conduire à l’oreille. On ne peut plus « écouter le moteur » car celui-ci « vit sa vie » de fournisseur de puissance et d’énergie indépendamment si j’ose dire de la pression que vous exercez sur la pédale d’accélérateur. Mais tout cela a du bon puisque la consommation reste très basse. Si les 5,5 litres aux 100km annoncés ne seront réalisables qu’en ville, nous avons consommé sur un mix route/autoroute et ville assez représentatif seulement 6,4 litres sur 100km en conservant une conduite des plus normale. L’objectif de cet hybride sensé remplacé un diesel est donc atteint.

Le Honda CR-V Hybrid est proposé en deux versions de transmission 2WD ou 4WD en quatre niveaux de finition. Les tarifs démarrent pour leur part à 34.600€ (Comfort). Un tarif concurrentiel dans la mesure ou le surcoût par rapport une version standard essence ne dépasse pas les 1.940€, avec un malus mini de 45€ à 75€ seulement…

Honda CR-V Hybrid :

  • Longueur : 4,60 m
    Largeur : 2,12 m
    Hauteur : 1,68 m (1,69 pour 4WD)
    Empattement : 2,66 m
    Garde au sol : 19 cm (20 cm pour 4WD)
    Volume du coffre : de 497l. à 1.694.l
    Capacité du réservoir : 57l.
    Poids à vide : 1.610 kg 2WD, 1.670kg 4WD
  • Moteur thermique : 4 cylindres, 1 993 cm3, injection indirecte d’essence (cycle Atkinson)Puissance : 145ch (107 kW) à 6.200 tr/min, couple de 175Nm à 4.000 tr/min
  • Moteur électrique synchrone à aimants permanents
  • Puissance maximum : 184 ch (135 kW)
  • Batterie lithium ion d’une capacité de 1,5 kWh (puissance de 27 kW)
  • Transmission : aux roues avant (4 roues motrices en option)
  • Performances : 0 à 100 km/h en 8,8 s (AWD 9,2 s)
  • Vitesse maxi. : 180 km/h
  • Consommation : 5,3 l/100 km (AWD 5,5 l/100 km)
  • CO2 : 2WD 119 g/km (45 euros de malus 2019) et AWD 125 g/km (75 euros de malus 2019)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search