Nouvelle Smart « EQ », une électrique pour 10.000€

 In Essais

Smart s’est résolument engagé dans la voie du tout électrique et ne proposera même que cela à l’horizon 2020. Quoi de plus logique pour une marque qui s’est faite une spécialité de la mobilité urbaine. Affichée à moins de 10.000€, toutes aides déduites bien évidemment, la nouvelle Smart « EQ » veut vous aider à sauter le pas.

Baptisée EQ, la nouvelle Smart électrique découle assez directement des Smart ForFour et ForTwo « Electric Drive » lancés en 2017. Elle utilise comme elles le moteur électrique R240 conçu par Renault et que l’on retrouve dans certaines Zoé. Ce moteur synchrone développe 82ch ainsi qu’un couple de 160Nm. Il est malheureusement alimenté par une batterie Lithium-ion Deutsche Accumotive relativement modeste de seulement 17,6 kWh constituée pour l’anecdote de 96 cellules pour un poids total de 157 kg. Il offre pourtant à la Smart de jolies performances étant entendu que la citadine est bridée par construction à 130 km/h. Mais elle ne se traine pas pour autant puisque qu’elle accélère en fait vaillamment, et affiche un 0 à 100 km/h effectué en seulement 11,5 secondes pour la ForTwo et 12,7 secondes pour la ForFour. Pas si mal ! C’est en fait au niveau de l’autonomie que l’on trouve à redire. Selon le cycle NEDC désormais dépassé, l’autonomie de la Smart ForTwo atteint les 150km, un peu moins bien sûr pour la ForFour. Ce qui nous donne environ 100km d’autonomie en conditions réelles d’utilisation. C’est décevant surtout quand on voit les progrès réalisés par les modèles électriques de la concurrence les plus récents. Mais tout de même bien suffisant pour un usage trajet/travail moyen qui ne dépasse pas rappelons-le quelques dizaines de kilomètres chaque jour.

Dans sa logique de développement Smart a choisi de mettre l’accent sur l’accompagnement et le service. Ainsi Smart offre désormais l’installation d’une prise renforcée à domicile si l’on passe commande d’une ForFour ou ForTwo EQ. Que ce soit dans une habitation individuelle ou bien collective, l’audit préalable, la prise, le câblage, et leur installation mais aussi un compteur séparé si nécessaire sont offerts. Avec son chargeur embarqué la recharge se limite à 3,7 kW mais « remplit » la batterie à 80% en 6 heures. Pour une recharge deux fois plus rapide on peut toutefois opter pour une Wallbox (823 euros) ou même un chargeur de 22 kW bien plus puissant mais nécessitant du courant triphasé qui vous assure une charge de 80% en 40 minutes. C’est mieux, mais c’est plus cher aussi, comptez 1100€.

L’ESSAI – Toujours aussi compacte la Smart est un jouet en ville. Grâce à son rayon de braquage record elle se faufile partout et se gare dans un mouchoir de poche. L’habitacle de notre ForTwo est assez accueillant pour deux personnes de taille normale et ne génère absolument pas de sentiment de claustrophobie. La présentation n’a toutefois pas évolué et se distingue par sa bonne finition, mais il y a toujours beaucoup de plastiques durs, d’où quelques vibrations et résonances parfois agaçantes. D’autant que cette Smart EQ se mène gaillardement. Accélérations vives, relances nerveuses également, il est tout à fait possible de tenir sa place dans la circulation et pas seulement en centres urbains. Les voies rapides, même si elles ne sont pas sa tasse de thé, lui sont également ouvertes. Evitez tout de même de la violenter à belle vitesse, elle n’aime pas ça. Sa suspension ferme, ne vous évitera pas une figure surtout sur sol humide. Pratique un fois assimilé le mode d’emploi, le mode Eco qui génère une récupération de l’énergie au freinage, permet d’améliorer l’autonomie et même temps que le confort de conduite.

La plus petite des électriques a plus d’un tour dans son sac. Histoire d’enfoncer le clou face à la concurrence, Smart propose sa citadine maligne à un tarif, disons… très attractif. Par le biais des aides et des accompagnements, celle-ci vois son tarif final passer sous la barre des 10.000€. Voici comment ! Affichée à partir de 23.250€, prix catalogue la Smart ForTwo EQ peut prétendre au bonus gouvernemental de 6.000€, la prime à la conversion sans oublier les aides des collectivités locales. Au final le tarif se glisse sous le seuil fatidique des 10.000€. Bien évidemment vous pouvez procédez de même pour la Smart ForFour tarifée à partir de 24.150€ ou de la Smart EQ cabrio dont le prix démarre à 26.550€.

20181114_123629

 

 

 

 

Commentaires
  • vi
    Répondre

    petite « charentaise » de ville !

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search