Citroën C3 Aircross 110ch BVA : une belle homogénéité !

 In Essais

Le Citroën C3 Aircross est proposé en différentes versions tant en motorisation essence que diesel. Mais la déclinaison 1,2l. essence 110ch Puretech, qui seule reçoit la transmission automatisée EAT6, est sans aucun doute une des plus homogènes. A découvrir.

Le Citroën C3 Aircross n’a pas raté son arrivée sur le marché des SUV/Crossover. Et pourtant celui-ci commence, il faut bien le dire, à sérieusement s’encombrer tant les différents constructeurs se pressent d’y proposer chacun(s) leur(s) déclinaison(s). Mais avec plus de 20.000 commandes en ce début d’année, le petit SUV peut se targuer de bien débuter une carrière qu’on lui souhaite fructueuse.

Et son style dynamique et frais n’y est sans doute pas étranger. A mi-chemin entre le C3 et le Cactus, le C3 Aircross possède en effet une belle personnalité. Sa calandre étirée, sa face avant avec optiques à plusieurs niveaux, ses faux sabots de protection avant et arrière, ses nombreuses touches de couleur (feux, rétros, rails de toit) lui confèrent une allure distinctive que viennent renforcer des élargisseurs d’ailes en plastique et une jolie garde au sol (17,5cm) de pseudo SUV. Pour trouver chaussure à votre pied, Citroën vous propose d’ailleurs pas moins de 90 combinaisons de coloris, dont huit teintes de carrosserie et quatre de toit, et quatre ambiances d’habitacle. Un intérieur qui ne veut pas être en reste et qui vous accueille agréablement. La planche de bord reprise du C3 se distingue par ses aérateurs très « Star Wars » et sa présentation complète avec instrumentation face au conducteur et afficheur façon tablette au centre. La sellerie détone avec un mix cuir/tissu pied-de-poule très original. Leur assise confortable et souple procure un immédiat sentiment de confort qui n’est pas contredit par la suite par d’inconvenants mal de dos. Très bien. Même constat à l’arrière pour les passagers qui ne se sentent pas trop à l’étroit. A noter la présence d’une banquette coulissante qui fait passer si besoin est le volume de coffre de 410 à 520 litres. En rabattant les dossiers on atteint les 1.289 litres, et pour les grands chargements vous pourrez mettre en tablette le dossier du siège passager avant pour laisser de la place à des objets pouvant atteindre 2,40m, pas mal pour un crossover de seulement 4,15m de longueur.

Des dimensions qui demeurent très proches du nouvel Opel Crossland X et du Peugeot 2008 avec lesquels le Citroën C3 Aircross partage sa plateforme, ses motorisations et ses transmissions. Des groupes motopropulseurs modernes, efficaces et économes, parmi lesquels notre bloc 1,2l. Puretech qui, dans sa version 110ch, accueille l’intéressante transmission automatisée EAT6. Ce trois cylindres essence suralimenté (1.199 cm3 EB2 DT) développe une puissance de 110ch à 5.500 tr/min et 205Nm de couple à 1.500 tr/min (Emissions de CO² : 126 g/km). Assez vigoureux, ce PureTech parvient même à mettre à mal à l’occasion le train avant mais il propulse en revanche nerveusement la C3 Aircross, capable de belles accélérations et de relances franches avec notamment un 0 à 100 effectué en 10,6 secondes dans un grondement caractéristique, sonore mais très plaisant. Dans tous les cas la disponibilité de cette motorisation en fait une partenaire fort agréable d’autant que la transmission automatisé 6 rapports fait plutôt bien son travail, avec douceur et célérité en utilisant au mieux la puissance et le couple de ce 1,2l. Seul bémol la consommation aurait pu être un peu plus mesurée. Nous avons relevé en effet sur notre essai une moyenne de 8,1litres/100km.

Très à l’aise dans tous les usages ce Citroën C3 Aircross ne rechigne pas à quitter la ville pour tailler la route. En dynamique on se rend vite compte que les metteurs au point ont privilégié le confort. Mais le comportement n’en souffre pas pour autant. La voiture reste très agile et concède fort peu de roulis grâce à un excellent compromis de suspensions. Des suspensions qui vous permettront également de vous aventurer à l’occasion sur des terrains mal revêtus ou des surfaces piégeuses neige, boue, sable sans trop d‘inquiétude. Car bien que dépourvu de transmission intégrale, le C3 Aircross profite d’un optimisateur de motricité avec le système Grip Control optionnel (300€, série sur Shine) multimodes – Sable, Tout-chemin, Neige, ESP Off – et même d’une assistance à la descente dont tous les vrais 4×4 ne sont pas pourvus.

Modulable, pimpant, confortable et bien équipé (affichage tête haute couleur, caméra de recul, freinage automatique d’urgence avec Active Safety Brake, reconnaissance des panneaux de vitesses), le Citroën C3 Aircross s’affiche en outre au juste prix. Dans cette version 1,2l. PureTech avec sa transmission automatique EAT6, ce petit crossover nous l’avons vu très homogène et agréable à vivre s’affiche à partir de 20.750€ (malus de 140€).

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search