Lamborghini Urus : un SUV à plus de 300km/h….

 In Actus

Le nouveau SUV de Lamborghini casse la baraque. Mieux que le Porsche Cayenne, le Jaguar F-Pace ou encore le Bentley Bentayga, le Lamborghini Urus est le SUV de tous les superlatifs. A commencer par ses performances de haut vol avec une vitesse de pointe qui dépasserait les 300 km/h, excusez du peu!

 

Le nouveau Lamborghini Urus s’est peu à peu dévoilé, notamment sur Linstantauto.com, au hasard de teaser et de vidéos distillées au compte goutte. Mais l’attente à pris fin et nous connaissons enfin son allure véritable et définitive ainsi que sa fiche technique. Ce gros SUV au style résolument agressif, utilise une motorisation V8 biturbo de 3.996 cm3 de cylindrée (alésage 86 x course 86 mm)du groupe VW développant ici grâce à quelques modifications la puissance de 650ch à 6.000tr/min et 850 Nm entre 2.250 et 4.500 tr/min (conso mixte : 12,7l./100 km et émissions de CO2 de 290g/km). Une valeur très confortable, même au regard de sa masse de 2.200kg, qui devrait dit-on lui permettre de passer la barre des 300km/h et réaliser l’exercice de l’accélération du 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes.  Il peut compter pour cela sur la motricité procurée par ses 4 roues motrices d’abord mais aussi sur sa boîte automatique à 8 rapports ultra rapide et son différentiel central de type Torsen répartissant 40% de couple vers l’avant et 60% vers l’arrière. Pour plus de maniabilité tant sur route que sur circuit l’Urus a retenu un différentiel à répartition vectorielle de couple ainsi que des roues arrière directrices. Mais ce n’est pas tout. Le Lamborghini Urus bénéficiera aussi d’une suspension à garde au sol réglable et variable en continue mais également de barres antiroulis actives. Mais ce bolide prétend s’arrêter en un clin d’oeil et revendique un freinage de 100km/h à l’arrêt complet en seulement 33,7 mètres grâce à ses freins carbone céramique d’un diamètre de 440 mm pincés par des étriers à 10 pistons en aluminium!

Selon Lamborghini, les performances assez impressionnantes de l’Urus proviennent en grande partie de la plateforme électronique de gestion multimodes ANIMA. Ce calculateur permet à l’Urus de  s’adapter « en fonction du mode de conduite sélectionné. Il existe trois modes de conduite sur route : STRADA pour la facilité de conduite, le confort et la sécurité ; SPORT pour l’agilité, la réactivité et le plaisir de conduire ; CORSA pour la précision et des performances maximales. Les trois modes de conduite tout-terrain accroissent encore les performances de l’Urus : NEVE garantit une conduite facile et sûre, même sur des surfaces glissantes ; TERRA garantit le plaisir de conduire dans des conditions tout-terrain ; SABBIA est parfait pour les surfaces sableuses. Pour finir, le mode EGO permet aux conducteurs de redéfinir la dynamique du véhicule en fonction de leurs préférences et de leurs besoins en termes de direction, suspension et traction« .

Ce taureau de course sera produit à 1.000 unités pour commencer, mais Lamborghini a déjà laissé entendre qu’il pourrait tripler la production si nécessaire pour faire face à la demande. La commercialisation du Lamborghini Urus est programmée pour le premier semestre 2018 pour un tarif qui dépassera les 200.000€.

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search