Renault Koleos 2017, copie bien revue !

 In Essais

Le Renault Koleos revient complètement nouveau. Et cette nouvelle mouture basée sur le Nissan X-Trail fera sans mal oublier celle qui prenait pour base un Samsung coréen. Découverte du nouveau flagship SUV au losange !

 

Il ne sert à rien de s’interroger longuement sur le bien fondé de conserver le patronyme d’une voiture qui n’a connu qu’un très relatif succès en France. Le Renault Koleos basé sur un Samsung peu inspiré avait des atouts mais aussi quelques défauts. Davantage 4×4 que véritable SUV, il n’aura produit aucune étincelle dans l’œil des acheteurs européens. Le nouveau Renault Koleos que nous avons essayé sur les bucoliques routes de Finlande est bien plus réjouissant. Cette fois c’est une base Nissan qui est utilisée. Le X-Trail de troisième génération partage en effet avec le nouveau Koleos toute sa plateforme CMF C/D et pas mal de points communs. Ironie de l’histoire, ce véhicule franco/japonais sera lui aussi fabriqué en Corée du sud, dans l’usine de l’Alliance Renault/Nissan à Busan. Long de 4,67m, le Koleos nouvelle manière n’est pas un avorton. Ce qui lui donne toute légitimité pour venir chapeauter une gamme SUV qui compte déjà le Captur et le Kadjar (4,45m) dans ses rangs. Dessiné pourtant avant tout pour le continent asiatique où il est déjà commercialisé, comme en Amérique du sud ou en Australie d’ailleurs, le Koleos II saura également séduire la clientèle européenne si exigeante. Pas de surprise, le Koleos bénéficie du design Renault de ces dernières années : calandre massive relevée aux extrémités, se prolongeant sur les feux, signature lumineuse C-Shape, tout est là. Le nouveau Renault Koleos a de la prestance et même de la présence. Ses lignes sont puissantes, ses formes généreuses. « Le challenge était d’imaginer un SUV à la fois élégant, dynamique et moderne » souligne Laurens van den Acker, Directeur du Design Industriel, « Pour cela, nous n’avons pas cherché à atténuer les traits caractéristiques propres aux SUV. Au contraire, avec des lignes horizontales, tendues et puissantes, des épaules musclées et une garde au sol surélevée, nous les avons accentués. Au final, Nouveau Koleos inspire une certaine force tranquille ».

L’empattement du Koleos atteint les 2,70m et lui garantit une belle habitabilité. Seulement pas question de trouver ici une modularité qui lui offrirait jusqu’à sept places sur trois rangée. Même si la plateforme du X-Trail le permettait, Renault a choisi bien au contraire de traiter les places arrière plus royalement. D’aucuns se plaisent à rappeler qu’en Chine, marché privilégié de ce SUV, les parents qui achètent un véhicule à leurs enfants comptent bien y être transportés et de belle manière s’il vous plait. Du coup si vous souhaiter bénéficier de plus de sièges, vous devrez vous rabattre chez Renault sur le Grand Scénic ou bien sûr l’Espace qui en disposent. En attendant vous bénéficiez d’un bel espace de vie dans ce Koleos. Le volume de coffre est très généreux avec 579 litres qui peuvent atteindre les 1.795 litres en rabattant d’un seul geste via le système Easy Break la banquette arrière (1/3-2/3). Les passagers avant ne sont pas oublié bien sûr et bénéficient de sièges bien dessinés, à l’assise un peu courte toutefois. Sur les finitions supérieures, ils profitent d’une assise et d’un dossier chauffant et ventilé. La planche de bord se démarque par sa grande tablette centrale dotée d’un bel écran. Elle est classique mais cossue, bien réalisée, et la finition s‘avère sans reproche.

L’équipement se montre généreux, c’est une bonne chose, en n’omettant pas les aides à la conduite qui facilitent la vie. Le régulateur/limiteur est ainsi offert sur tous les niveaux de finition tout comme une belle quantité d’airbags, la reconnaissance des panneaux, l’alerte de franchissement de ligne et la climatisation automatique bizone. Dès la finition Zen, vous accueillez l’aide au parking, la carte Renault mains libres, le système Multimédia R-Link2 avec le GPS, des services connectés et Apple Carplay et Android Auto. En finition Intens c’est le grand jeu avec l’avertisseur d’angles morts, la caméra de recul, les compteurs digitaux TFT face au conducteur, le grand écran central de 8,7 pouces et la sellerie cuir. Pour les plus gourmands, Renault propose également sa finition Initiale Paris qui vous ouvre les portes du luxe et du « raffinement à la française » : vitrage feuilleté, hayon motorisé, système audio Bose, sellerie cuir Nappa et jantes alliage de 19 pouces spécifiques. Pour le toit vitré vous devrez quand même faire une incursion au rayon options (1.200€), pour le Pack Hiver (sièges avant, volant et pare-brise chauffants) également ainsi que pour l’attelage électrique 1.700€ environ). Le Koleos dispose également des aides à la conduite indispensables comme le contrôle de trajectoire, l’antipatinage, le freinage d’urgence, et l’avertisseur d’angles morts mais pas encore du régulateur de vitesse adaptatif.

Curieusement le Renault Koleos ne pourra compter que sur une offre de motorisations réduite. Deux, et seulement deux blocs diesel sont en effet proposés. Le premier développe 130ch à 4.000tr/min pour 320Nm de couple de 1.750 à 2.250tr/min. Un peu à la peine sur les accélérations et les relances, c’est un agréable compagnon dès que le rythme est pris. Malgré le poids de 1.540kg de ce Koleos, les faux plats ne lui font pas peur et il est tout à fait envisageable de partir chargé. Il est disponible avec une boîte à variateur CVT X-Tronic ou manuelle six vitesses, mais c’est sans doute cette dernière qu’il faudra privilégier. Pour bénéficier d’un peu plus de peps, il faudra donc se tourner vers le 2.0l dCi et ses 175ch pour 380Nm de couple, dispensés entre 2.000 et 3.000tr/min. Ce moteur qui peut lui aussi s’accoupler au choix à une transmission manuelle ou à variation continue accueille par ailleurs si on le souhaite une transmission intégrale. Vous aurez ainsi le choix d’un mode 2WD ou 4WD automatique ou avec blocage central. L’aide en descente n’a pas été prévue. Mais tel quel, ce Renault Koleos peut s’aventurer en tout chemin avec une certaine confiance. Sa bonne garde au sol de 210mm, ses angles d’attaque (19°) et de fuite (26°) très convenables n’en font bien sûr pas un véritable baroudeur mais lui permettront tout de même quelques escapades si l’envie vous en prend.

Plus généreux que le 1,6l. dCi, ce bloc 2,0l. est bien plus à l’aise à l’usage. L’ajout de deux roues motrices supplémentaires sur notre dCi 175 CVT 4WD se remarque à peine. Les accélérations sont bien plus satisfaisantes même si la boite à variateur ne peut s’empêcher de se faire entendre quand elle est beaucoup sollicitée. Le reste du temps elle parvient à se tenir en retrait et à accompagner le moteur avec douceur. Il y a de quoi malgré tout profiter de la tenue de route très sûre du Koleos. La direction précise permet de profiter d’un bon équilibre marqué par un léger sous virage si l’on va trop loin. L’amortissement, s’il reste passif s’avère très bien calibré. Il gomme parfaitement les imperfections de la route tout en maintenant très bien la caisse exempte de roulis nuisible. Le Renault Koleos arrive tard sur son segment. Ses concurrents (Peugeot 5008, VW Tiguan Allspace, Ford Edge, Kia Sorento ou le réçent Skoda Kodiaq ou bien encore les Premium, Mercedes-Benz GLC et BMW X3 en tête) quadrillent déjà le terrain. Mais ses tarifs ont été très travaillés par le constructeur au losange et seront pour lui plutôt un avantage, à mi chemin de ceux des généralistes et des Premium. Si le Koleos Life Energy dCi 130 démarre à 29.900€, la version Zen Energy dCi 175 4×4 démarre elle à 36.900€.

 

Xavier Cousein, © Millier Sébastien

Xavier Cousein, © Millier Sébastien

Nous avons eu l’opportunité de nous entretenir avec Xavier Cousein de la direction marketing Renault qui nous présente en quelques mots ce nouveau Koleos :

Commentaires
  • Deb - Marseille
    Répondre

    Renault se met à faire des SUV pas trop quiche. Fallait le temps. par contre j’aime pas le prix.
    C’est pas trop mal l’interview du mec de chez Renault. Pas souvent ça. A refare

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search