Honda Civic 2017

 In Essais

La Honda Civic, dixième du nom, est totalement originale. Design, châssis, motorisations, le constructeur japonais n’a pas lésiné pour offrir à sa nouvelle voiture mondiale tous les atouts pour réussir. Pari gagné ?

 

La nouvelle Honda Civic est construite en Grande Bretagne à Swindon pour la cinq portes et en Turquie pour la quatre portes. Mais ses ambitions sont mondiales, au moins. Le slogan « a car for all people, a car for the world » (une voiture pour tout le monde, une voiture pour le monde) est explicite. On s’étonne à ce titre que le constructeur japonais qui construit trois fois plus de deux roues que d’automobiles offre d’ailleurs à la Civic un look si osé. La voiture est basse mais avec des portes à faux marqués. La calandre agressive se pare de prises d’air aussi factices que généreuses. L’arrière, la poupe, est du même acabit. Selon les teintes de carrosserie ça passe ou pas. C’est certain, on aimera ou pas également, mais le style est indéniablement fort, un peu moins futuriste que par le passé mais finalement pas très consensuel. Enfin me direz-vous les goût et les couleurs…

Du coup à l’intérieur la présentation laisse sur sa faim. On s’était finalement habitués aux cockpits de navettes spatiales, mais là c’est le retour à un plus grand conformisme. Agréable, correctement présenté l’habitacle s’est fait sage. Plus classique, un peu anguleuse, peu lissée, la planche de bord rassure, elle défiera le temps. L’instrumentation ressort complète avec notamment un écran central de 7 pouces qui surmonte des commandes de climatisation sur la console centrale. Avec 4,52m, la nouvelle Honda Civic pointe au top de sa catégorie et dépasse les Volkswagen Golf (4,26m) et autres Peugeot 308 (4,25m) de plusieurs centimètres. Du coup on se sent très bien à son bord, à l’aise même. Tant à l’avant qu’à l’arrière d’ailleurs car ces derniers ne sont pas trop mal lotis. Le coffre est correct avec 478 litres et atteint les 1.245 litres quand on rabat tout ce qu’on peut. Il est de plus très utilisable pour une fois car ses contours sont particulièrement réguliers, ce qui sera précieux au moment du chargement. Ce qui frappe en revanche c’est la hauteur, ou plutôt devrais-je dire la bassesse de l’assise. C’est inhabituel. La Civic est en effet rabaissée de 20mm par rapport à la génération précédente et son centre de gravité est plus bas de 10mm. Mais l’assise, elle, détermine une hauteur de hanche 35mm plus basse. On est plus près du sol, tout bénéfice pour les sensations de conduite dixit Honda.

Tant qu’à partir d’une feuille blanche autant démarer sur de bonnes bases. C’est ainsi que la Honda Civic s’est vu offrir une coque allégée mais plus rigide en flexion de +65% avec une meilleure résistance à la torsion de +41%. Ses empattements et voies sont en hausse également. De quoi lui offrir une empreinte au sol enviable. Avant de recevoir une motorisation diesel 120ch courant 2018, la nouvelle Honda Civic devra se contenter de deux motorisations essence de 129ch (200Nm à 2.250tr/min) et 182ch (240Nm de 1.900 à 5.000tr/min) en boîte manuelles six rapports ou CVT. Tout nouveaux, tout beaux ces blocs trois cylindres 1,0l. et quatre cylindres 1,5l. se parent de toute la technologie Honda disponible (courroie de distribution humide (1,0l.), i-VTEC, turbo à contrôle électrique) et affichent de bonnes performances. Le plus petit revendique jusqu‘à 110gr. de Co2 par km et une consommation de 4,8litres en cycle mixte. Le plus puissant ne dépasse pas les 104 gr. de Co2/km pour une consommation mesurée de 5,8 litres/100km. Au volant, le nouveau trois cylindres est convaincant. Sage et besogneux il tracte sans faillir. Mais si vous souhaitez un peu plus de brio, il faudra cocher la case « quatre cylindres ». Fort de ses 182ch, celui-ci se montre beaucoup plus gaillard. Les deux propulseurs pourront tous les deux compter sur un châssis de très bon niveau peu joueur mais sûr, doté d’un bon équilibre et d’une belle vivacité.

Enfin pour ceux qui auraient besoin d’être rassurés davantage, la nouvelle Honda Civic possède qu’il faut de série s’il vous plait. Et la liste est longue : ESP, freinage anti collision, surveillance d’angle mort, assistance au maintien de voie avec alerte de franchissement de ligne, atténuation de sortie de route, régulateur/limiteur de vitesse adaptatif intelligent (i-ACC), contrôle de pression des pneus, etc.

La nouvelle Honda Civic a d’ores et déjà rejoint les concessions. Elle est tarifée à partir de 22.900€ en version 1.0 i-VTEC Elegance et 27.300€ pour la version1.5 i-VTEC Sport.

 

 

 

Commentaires
  • Françoise Depierre
    Répondre

    J’ai toujours imé les Honda et ca ne va pas changer. C’est le malheur des garagistes cette voiture. Je pourrais en parler

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search