Volkswagen e-Golf : 300 kilomètres d’autonomie…

 In Essais

Comme le reste de la gamme Volkswagen Golf, la e-Golf électrique se renouvelle. Principales évolutions, l’adoption d’un moteur plus puissant et d’une nouvelle batterie de 35.8 kWh pour une autonomie augmentée.

La gamme Volkswagen Golf VII vient de se renouveler. Et aux côtés des versions thermiques, le constructeurs de Wolfsburg a bien sûr proposé deux versions « vertes », une hybride, la GTE, mais aussi une vraie voiture tout électrique la e-Golf. Nous avons pu prendre le volant de cette dernière dans un essai grandeur nature.


Extérieurement cette Volkswagen e-Golf ressemble à une Golf 2017 en tous points ou presque. Une calandre élargie ainsi que de nouveaux feux et phares sont ainsi au programme. La Golf électrique se distingue seulement par une calandre soulignée d’un fin liséré azur, par ses feux de jours en forme de « C » dans le bouclier et par des jantes spécifiques de 16 pouces. C’est tout! Mais la grosse nouveauté se trouve sous le capot. Car cette e-Golf 2017 adopte un plus gros moteur ainsi qu’une batterie plus performante. Par rapport à la version e-Golf de 2014, notre nouveauté reçoit un moteur électrique plus puissant de 21ch qui lui permet d’atteindre les 100kW soit la bagatelle de 136ch. Pour l’alimenter elle bénéficie dans le même temps d’un pack de batterie Lithium-ion plus performant (garanti 8 ans ou 160 000 km) qui passe de  24,2kWh à 35,8kWh soit un gain de 50%. Cette nouvelle batterie n’est pas plus imposante que la précédente ce qui préserve la capacité du coffre qui pointe toujours à 341 litres. Si l’on s’en tient à la valeur du cycle d’homologation NEDC, notre Volkswagen e-Golf peut désormais annoncer une autonomie de 300 kilomètres contre 200 précédemment. Voilà une belle augmentation qui ravira les inquiets et les roule toujours. Malheureusement dans la vraie vie cette autonomie « officielle » reste bien optimiste. Il faut en effet plutôt tabler sur un bon 200 kilomètres d’autonomie « utile ». Mais c’est déjà très bien et permet d’envisager les choses autrement.

En parallèle à cette progression on doit souligner le gain notable de temps de recharge qui va de pair avec cette nouvelle batterie plus puissante. Elle fait désormais le plein d’énergie électrique en seulement 5h20. A condition d’utiliser toutefois une prise de 7,2 kW car sinon sur une prise normale (3,6 kW) ce sera un peu plus, comptez 10h50. Si vous êtes pressé cette batterie de 35,8kWh peut quand même récupérer 80 % de sa puissance en seulement 45 minutes avec une prise dite « rapide ».

Plus performante la e-Golf n’est assurément pas une punition sur la route. Ses bonnes performances avec notamment un 0 à 100 km/h réalisé en 9,6 secondes ainsi qu’une vitesse de pointe nullement ridicule de 150km/h lui confèrent même un certain agrément de conduite. Le silence inhérent à ce type de motorisation étant évidemment la cerise sur le gâteau. S’en est presque addictif, ce silence! On profite ainsi sans retenue de la tenue de route très sécurisante mais aussi dynamique de la Golf. Avec son fort couple de 290 Nm, délivré il faut le rappeler dès les premières rotations, la Volkswagen e-Golf se montre même amusante, notamment en ville où elle détale avec aisance et célérité devant tous les « thermiques » médusés. Cette Volkswagen électrique bénéficie toujours de trois modes de conduite. Le mode « Normal » par défaut vous offre le plein potentiel de la motorisation 100kW. Plus raisonnable, le mode « Eco » limite la puissance à 95ch et la vitesse de pointe à 115km/h pour préserver l’autonomie. Mais si cela ne suffit pas vous pouvez encore retenir le mode « Eco+ », qui limite encore davantage la puissance à 75 ch mais aussi le vitesse de pointe à 90 km/h. En outre dans les descente ou les ralentissements vous restez libre de sélectionner trois modes de frein moteur pour une récupération d’énergie cinétique optimale. Dans la pratique cette e-Golf remplit son contrat. Au terme de notre essai réalisé à des allures raisonnables sur un parcours d’un peu moins de 120 kilomètres nous avions encore une autonomie annoncée de 145 kilomètres. Soit une autonomie selon « théorique » d’un peu plus de 260 kilomètres. Contrat rempli donc pour cette nouvelle e-Golf.


Plus performante, la e-Golf est également plus équipée pour 2017 puisqu’elle bénéficie elle aussi des compteurs à affichage numérique Active Info Display en option, et du nouveau  GPS Discover Pro avec écran de 9,2 pouces. Avec le « Gesture Control » il suffit désormais de l’effleurer de la main pour modifier les commandes. Elle profite de l’électronique de sécurité dans sa dernière mouture avec freinage d’urgence avec détection des piétons et de la conduite autonome « Traffic Jam Assist ». Les systèmes Android Auto et Apple Car Play sont également proposés. Cette belle dotation supplémentaire explique en partie la hausse (1.160€) de tarif de cette e-Golf 2017. La Golf électrique s’affiche en effet à  39 350 € (batteries comprises). Un tarif qui reste élevé même si vous en retranchez le montant du bonus écologique de 6.000€ auquel vous aurez droit.

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search