Volvo XC90 T8 Twin Power, l’hybride « high perf »

 In Essais

Volvo offre un haut de gamme à son SUV vedette. Performant, le XC90 T8 Twin Power est aussi « Eco-friendly » puisque c’est un hybride.

La seconde génération de XC90, le grand SUV de Volvo, « fonctionne » commercialement plutôt très bien. Auréolé de nombreuses récompenses, le gros SUV suédois cartonne pour ainsi dire. Lancé en cours d’année dernière, il a littéralement explosé les carnets de bonds de commande obligeant Volvo à faire tourner ses usines de Torslanda à plein rendement. La première génération de XC90 avait déjà rencontré un beau succès. En plus de 12 années de commercialisation près de 650.000 exemplaires ont été commercialisé. Gageons que ce nouveau XC90 améliorera nettement ce très bon score. En tout cas il semble bien parti, près de 85.000 commandes ont déjà été enregistrées.

Volvo X8 - Linstantauto

Volvo X8 – Linstantauto

Lancé avec deux propositions de motorisations pour commencer, un quatre cylindres D5 diesel de 225ch ainsi qu’un essence T6 développant 320ch, ce SUV élargit son offre et adopte aujourd’hui un propulseur un peu plus pêchu alliant une une motorisation thermique essence et un propulseur électrique. Ce combo high-tech est crédité de la coquette puissance de 407ch.
« C’est une toute nouvelle technologie 100% Volvo », précise Marc Debord Directeur Communication Corporate Volvo Car France. Et c’est aussi « une véritable volonté de la part de Volvo en terme d’engineering, de proposer cette offre, car elle représente les derniers savoir-faire en terme de performance, en terme d’économie et surtout en terme d’émissions qui sont probablement les plus performantes du marché aujourd’hui ».
En quelques mots, ce T8 Twin Turbo Hybride prend pour base le bloc quatre cylindres 1.969cm3 « maison », à injection directe d’essence, agrémenté ici d’un turbo et d’un compresseur volumétrique. Il développe 320ch à 5.700 tr/min et un couple de 400Nm entre 2 200 et 5 400 tr/min. Cette puissance est transmise aux roues avant via une boîte automatique 8 rapports. C’est donc davantage sur le train postérieur que réside toute la « dotation » électrique. Le moteur d’abord, d’une puissance de 65 kW (87 ch) pour un couple 240 Nm ; la batterie lithium-ion d’une capacité de 9,2 kWh ensuite, incrustée dans le tunnel central de la plateforme modulaire SPA. Elle se recharge sur le secteur en 2,5 heures (230 volts/16A) et autorise au XC90 T8 une autonomie théorique de 43km et jusqu’à 125 km/h. Ce duo de choc revendique une puissance cumulée de 407 ch et un couple de 640 Nm. De quoi abattre le 0 à 100km/h en seulement 5,6 secondes en dépit d’un poids (à vide) de plus de 2.300kg. Mais également d’afficher une consommation normalisée très basse de 2,1litres au 100km tout en n’émettant que fort peu de CO2 (49 g/km). Ce qui permet au XC90 T8 de bénéficier d’un bonus de 1.000€ à rapporter au tarif de ce XC90 T8 Hybride qui débute à 80.000€ .

Volvo X8 - Linstantauto

Volvo X8 – Linstantauto

Difficile de ne pas apprécier la souplesse et la douceur de fonctionnement de cette motorisation hybride multimodes. L’imposant (et lourd) XC90 semble capable de s’animer et de se déplacer avec une grande légèreté. Le fonctionnement de cette mécanique complexe se montre en effet parfaitement transparent et silencieux. En ville, il est possible de fonctionner sans problème en « 100% électrique » dès lors que vous avez sélectionné le mode le plus écolo baptisé « Pure ». Difficile de vérifier l’autonomie annoncée de 43 kilomètres, mais elle semble comme souvent assez optimiste. Si vous souhaitez fonctionner souvent en tout électrique, vous aurez sans doute fréquemment recours au mode « Save » qui permet une recharge rapide de la batterie. De toute façon si vous souhaitez davantage de répondant, il est préférable de sélectionner le mode « power », un mode qui combine thermique et électrique dans le sens d’une performance maximum. Pour ceux qui roulent dans des conditions difficiles, il est possible d’opter pour le mode « AWD » qui bloque le XC90 en quatre roues motrices. A condition bien sûr que la batterie ne soit pas déchargée…

img_20160217_104849570_hdr
Sur la route le XC90 T8 impressionne par la sérénité qu’il procure. Sur ses suspensions pneumatiques (une option à 2.580€), il lisse la route avec maestria. Les accélérations sont relativement nerveuses, surtout en mode « Power », et les freinages puissants ne laissent rien ressentir de la récupération d’énergie. Bien sûr il faudra tenir compte des dimensions et du poids important de ce SUV. Mais les mouvements de caisse sont bien maîtrisés et cet imposant SUV fait montre d’une bonne agilité en courbe et dans les virages serrés. Le dynamisme et le comportement peuvent de plus être améliorés pour les plus exigeants avec l’adoption d’une monte pneumatique majorée 275/45 R 20. Un choix qui ne dégradera heureusement pas trop le confort.
Pour garder l’esprit serein, ce SUV dispose également de quelques aides électroniques sophistiquées. Volvo qui souhaite parvenir à « zéro mort dans un véhicule de la marque d’ici 2020 » l’a doté bien sûr d’une alerte de franchissement de ligne, et d’un régulateur de vitesse adaptatif mais aussi d’un système élaboré de prévention des sorties de route et d’un inédit dispositif de freinage d’urgence aux intersections. Pour le confort au quotidien ce XC90 T8 dispose également d’une assistance à la conduite en embouteillages.

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search